mercredi 19 octobre 2011

CNIL : Mise à jour des documents incriminés

Effectivement dans les documents que j'avais mis en ligne on pouvait trouver des informations sur l'agent assermenté qui m'a 'flashé' en 2005 et le nom de l'avocate de la partie adverse. Je reste soucieux de préserver l'anonymat de ces personnes bien qu'elles aient activement participé au bourbier judiciaire où je me trouve.

Je viens de modifier ces documents et les remets en ligne à cette adresse :
Conclusion partie civile
Procès verbal de constat

James.

Merci à Arkados pour m'avoir aider à bien anonymiser les docs.
Merci à tous pour avoir relayé mes messages ou qui m'ont témoigné leur soutien.
Merci aussi à ceux qui se penchent sur la légitimité de la demande de la CNIL... affaire à suivre donc... :)

6 commentaires:

  1. Heu.. j'ai pas vérifié hein... Mais, a première vue, j'ai l'impression que des "top secrets" sont des objets aussi facilement déplacable que ces carrés noirs :

    http://www.pcinpact.com/actu/news/66123-hadopi-bilan-document-pdf-securisation.htm

    Après, c'était peut etre volontaire hein... Après tout, je ne vois pas pourquoi un citoyen "ordinaire" devrait mieux savoir sécuriser ses données que nos chères administrations ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ben c'est trés drole ton histoire...
    Parce que moi en tant qu'artiste et créateur ...
    Des gens on déposé à l'inpi une marque qui étais déjà utlisée ...
    par 2 fois ...

    Donc d'un coté quand t'as du fric t'as le droit à la justice
    Et quand t'as pas de fric t'as le droit aux coups ...

    D'où ma question ...

    Quelle cohérence là dedans ?
    Parce si on est tout les deux fautifs ...
    Alors que l'on est aux antipodes ...
    WTF? Une peu de cohérence non ?

    Et tu sais c'est drôle parce que moi aussi on me demandait 20000€ ...

    A mais mince ... On est pauvre et provinciaux ...
    Voilà tout s'explique je suis bête aussi :D

    RépondreSupprimer
  3. question ... est ce que opj a pris ton disk dur ou a recherché uniquement les 27 fichiers incriminé par la sacem

    RépondreSupprimer
  4. l'Opj a saisi mon disque dur, les 27 fichiers mp3 ont été relevé en ligne par l'agent assermenté.

    James.

    RépondreSupprimer
  5. Et Maïwenn du PV elle n'a pas le droit à l'anonymat ? comme moi ? enfin je crois...

    RépondreSupprimer
  6. désolé pour l'âpreté de mon précédent commentaire... pénible histoire au final ; bravo pour votre défense

    RépondreSupprimer